Made in MED dans les Balkans

Le 13 juin 2019 à Sarajevo, pour la première fois depuis 2007, la Direction de l'Intégration Européenne de la Bosnie-Herzégovine et le Secrétariat Conjoint du Programme Interreg MED ont organisé un événement sur la capitalisation qui mettait en lumière les résultats obtenus par nos projets dans les pays des Balkans.

L'événement est l'occasion de démontrer la valeur ajoutée de la coopération du Programme en évaluant l'impact réel des projets Interreg MED dans les régions IAP.

Cette phrase d’ouverture, prononcée par Džana Sokolovic lance la conférence et en résume l'objectif.

Depuis 2016, les partenaires méditerranéens dans les pays des Balkans ont été très actifs dans la mise en œuvre de projets dans de nombreux domaines et thèmes différents. Le moment était donc venu de démontrer les résultats et l'impact de ces opérations dans la région.

 « Made in MED dans les Balkans » a rassemblé une centaine de participants venus d'Albanie, de Bosnie-Herzégovine et du Monténégro ; les trois pays participants à Interreg MED-IAP. L'événement a rassemblé des représentants de la délégation de l'Union européenne en Albanie et en Bosnie-Herzégovine, des partenaires de projets, des ministères, des associations, des représentants de programmes transfrontaliers et transnationaux.

45 sur 91 incluent des partenaires de cette région, ce qui signifie que la moitié de nos projets ont des partenaires issus des Balkans. Alors que les partenaires IAP ne représentent que 6 % du total des partenaires impliqués dans le programme. Ils sont répartis entre les 8 communautés thématiques du Programme mais plus particulièrement dans les communautés thématiques Green growth, Efficient Building, Sustainable Tourism and Social and Creative.

Ces chiffres démontrent les compétences, la capacité et la force des partenaires IAP à atteindre les résultats du programme, mais aussi la nécessité pour ces territoires de mettre en œuvre des actions pilotes, de tester des modèles, des plans d'action novateurs, des mesures, des protocoles et de les intégrer. En ce sens, la participation des pays IAP semble orientée vers la capitalisation.

Au cours de la matinée, neuf projets ont présenté les résultats obtenus dans ces territoires : INHERIT, EnerNETMob, LOCATIONS, Re-live Waste, Odeon, Local4Green, MD.net, TEESCHOOLS, COMPOSE. Ces projets se concentrent principalement sur les thèmes du bâtiment et des transports urbains efficients. Les présentations ont suscité un vif intérêt de la part du public ainsi que des échanges fructueux. 

Le directeur de la Direction de l'intégration européenne de la BiH, Edin Dilberovic, a souligné cet intérêt : 

...Cet événement permet de démontrer par des exemples concrets les avantages et le potentiel du changement que l'adhésion à l'UE entraîne. C'est aussi l'occasion pour toutes les parties intéressées de discuter et échanger sur ce qui a été accompli jusqu'ici mais aussi sur l'avenir de la coopération territoriale dans la région.

Les participants et les intervenants ont évoqué la nécessité d'augmenter le budget des pays IAP pour la prochaine période de programmation, afin qu'ils puissent aller au-delà de ce qui a été fait jusqu'à présent. Ils ont également souligné le besoin de réduire autant que possible le chevauchement géographique entre les différents programmes.

Deux améliorations principales ont été proposées pour l'avenir : améliorer le renforcement des capacités des bénéficiaires potentiels à concevoir et mettre en œuvre des projets de coopération territoriale européenne et mieux faire connaître les fonds et programmes communautaires disponibles dans la région et leurs spécificités.

La délégation de l'UE en Albanie a souligné un autre problème : les résultats des projets de l'UE dans la région IAP sont mal communiqués, notamment à la Commission européenne. En conséquence, l'impact positif des fonds communautaires sur ces territoires n'est pas visible. Les différents acteurs impliqués dans les projets de l'UE ont proposé d'unir leurs forces et de faire du lobbying pour leur donner plus de visibilité.

En ce qui concerne le Programme, les partenaires des projets ont exprimé la nécessité de simplifier les procédures financières afin de garantir la trésorerie des bénéficiaires et d'optimiser les indicateurs de résultats : moins nombreux mais plus réalistes et spécifiques. Ils ont également souligné la nécessité d'être soutenus dans la recherche de partenariats.

Enfin, le public et les panélistes ont rappelé que les programmes devraient identifier les besoins des bénéficiaires et commencer à élaborer leur stratégie à partir de cette constatation. 

Cette conférence n'est que le début de la démonstration de l'approche de capitalisation du Programme. Plus tard cette année, les 8 communautés thématiques coordonnées par nos projets Horizontaux organisent leurs événements finaux pour rendre compte des résultats de leurs projets.

En outre, à l'occasion de l'événement « MED for YOU -  la réalisation d’un changement politique en Méditerranée » à Athènes, le Programme présentera les premières preuves de la réussite de cette approche unique. Cette conférence sera l’occasion de voir comment cette architecture singulière a pris corps et a peu à peu produit des résultats concrets permettant ainsi de démontrer sa valeur ajoutée.

Rejoignez-nous à Athènes le 24 octobre 2019 pour en savoir plus sur l’histoire d’Interreg MED et de ses projets !