Comment surmonter la pauvreté énergétique dans les zones rurales et insulaires

Le manque d'accès à l'énergie représente toujours un problème pour de nombreux citoyens européens et la situation s'aggravera certainement dans les années à venir. « La pauvreté énergétique qui touche des millions de ménages en Europe est un fait et une honte pour l'UE. Environ 125 millions de personnes sont menacées de pauvreté énergétique, 54 millions d'Européens n'ont pas les moyens de chauffer leur maison en hiver et 50 autres millions sont soit confrontés à des dettes énergétiques soit vivent dans des logements insalubres », déclare le professeur Lučka. Kajfež Bogataj, ambassadeur de COMPOSE (prix Nobel 2017, climatologue slovène et chercheur à l'université de Ljubljana).

C’est en gardant ce fait alarmant à l'esprit que le projet Interreg MED COMPOSE (Rural Communities Engaged with Positive Energy) a travaillé sur l'augmentation de la part des sources d'énergie renouvelables dans les stratégies de mix énergétiques locales dans les zones rurales et les îles méditerranéennes. En effet, compte tenu des effets du changement climatique, les ressources non renouvelables vont fortement décroitre dans les années à venir. L'objectif de COMPOSE était d'actualiser les procédures et les approches actuelles en matière de sources d'énergie renouvelables (SER) et de créer un modèle et un outil qui pourraient être reproduits dans l'ensemble de la zone méditerranéenne.

Le modèle COMPOSE aide les planificateurs et les décideurs locaux à mettre en place des communautés à faibles émissions de carbone en utilisant le potentiel local et en rassemblant les parties prenantes pour atteindre l'efficacité énergétique.

15 actions pilotes ont été menées par les partenaires du projet afin de fournir des exemples concrets du potentiel d'économies d'énergie et de développement local offert par l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Ces actions ont été conduites par un large éventail de partenaires du projet : municipalités, ONG, universités, centres de recherche provenant de 11 pays participants : Albanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Chypre, France, Grèce, Italie, Monténégro, Portugal, Slovénie, Espagne.

Les 15 projets pilotes d'énergie durable ont appliqué l'approche COMPOSE qui prend en compte non seulement les aspects techniques, mais aussi socio-économiques et environnementaux, en tirant parti des possibilités locales et en créant des chaînes d'approvisionnement en énergie durable. Grâce au projet, la part des SER dans le bouquet énergétique local augmentera de 12 % dans les zones rurales et de 19 % dans les îles participantes.

Afin de mobiliser les décideurs politiques concernés à augmenter la part des SER et des mesures d'efficacité énergétique en vue de 

 

la réalisation des objectifs de l'accord de Paris, COMPOSE a créé un protocole d'accord sur la transition énergétique. L'année dernière, plus de 250 entités au niveau de la prise de décision politique et de la planification locale et régionale, issues de 11 pays, avaient déjà signé le protocole d'accord pour prouver leur engagement en faveur des énergies renouvelables.

 

Enfin, le projet a créé la boîte à outils pour la planification de l'énergie durable (COMPOSE toolbox): un outil web en libre accès, qui permet à tout type de parties prenantes, des décideurs politiques aux citoyens, de mieux comprendre les étapes vers un développement durable des SER locales et de l'efficacité énergétique.

L'outil offre des informations sur les politiques énergétiques de l'UE et les instruments de soutien, des études de cas réelles sur l'énergie durable, des ressources pour soutenir la prise de décision, etc., sans pour autant exiger de connaissances techniques avancées. Par exemple, une municipalité pourrait utiliser la boîte à outils pour trouver l'inspiration pour une mise en œuvre plus efficace des plans énergétiques locaux. Elle serait alors guidée à travers les étapes nécessaires, de l'identification du problème à régler, puis des acteurs de la communauté, à la mise en place d'un groupe d'action local et enfin à la mise en œuvre et au suivi du projet.

Pendant toute la durée du projet, les partenaires de COMPOSE ont organisé plusieurs ateliers de formation et des événements de renforcement des capacités permettant à de nombreux décideurs et acteurs du secteur de l'énergie d'apprendre comment adapter leur modèle d'entreprise et planification de développement pour intégrer une plus grande efficacité énergétique et comment saisir les opportunités d'investissement dans les SER. Comme le dit le professeur Lučka Kajfež Bogataj, "de petites actions peuvent faire une grande différence", c'est pourquoi la sensibilisation du public est plus que nécessaire pour changer profondément les comportements dans notre société.

Pour plus d'informations sur COMPOSE : Site web de COMPOSE