Les projets stratégiques : vers une meilleure coordination des initiatives en Méditerranée

La mer Méditerranée a une superficie de 2,5 millions de kilomètres carrés, partagée par 22 pays de 3 continents. Elle est également l'une des voies navigables les plus fréquentées au monde, ce qui accroît les risques et les défis et, par conséquent, la nécessité d'une surveillance coordonnée entre autorités,  programmes et autres acteurs de coopération.

En octobre 2019, le Programme Interreg MED a approuvé 4 projets stratégiques pour promouvoir une meilleure coordination des politiques dans le bassin méditerranéen. Ces projets auront la tâche ambitieuse de réunir les autorités de diverses régions et pays pour coordonner les politiques de tourisme et de surveillance maritime dans le bassin méditerranéen. En effet, de nombreux acteurs et initiatives, répartis sur l'ensemble du bassin maritime, appellent à une meilleure coordination.  

En abordant les projets nouvellement approuvés, Curzio Cervelli, coordinateur du Secrétariat Interreg MED, a souligné l'importance de ces projets pour les territoires du programme : "Vous êtes une petite communauté, mais une communauté très importante. Votre défi est d'être en contact avec les programmes de mainstreaming ainsi qu'avec les politiques nationales et régionales. Vos réalisations auront un impact sur l'ensemble de la zone".

Les quatre projets auront 39 partenaires (autorités nationales, régions et municipalités), issus de 10 pays, qui seront actifs sur le terrain pour développer des actions pilotes, de nouveaux plans, organiser le stockage des données, la coordination des politiques ou renforcer les capacités techniques des autorités publiques, en utilisant les résultats des projets thématiques Interreg MED. 

L'investissement total pour les projets s'élève à 12 millions d'euros.  Chaque projet recevra un budget de 3 millions d'euros, dont 2,6 millions du FEDER et durera 34 mois.

“Vous êtes une petite communauté, mais une communauté très importante. Votre défi est d'être en contact avec les programmes de mainstreaming ainsi qu'avec les politiques nationales et régionales. Vos réalisations auront un impact sur l'ensemble de la région”.

Curzio Cervelli

BEST MED:

UNE MEILLEURE COORDINATION ET PLANIFICATION TOURISTIQUE EN MEDITERRANEE POUR UN TOURISME PLUS DURABLE

Les côtes méditerranéennes attirent de grands flux de touristes, principalement pendant l'été. Le pic des flux touristiques, un phénomène appelé « saisonnalité », est l'un des principaux défis du projet stratégique BEST MED.

SMARTMED:

UNE NOUVELLE VISION A LONG TERME POUR LE TOURISME EN MEDITERRANEE

Les modèles d'affaires et les politiques du tourisme méditerranéen manquent d'une vision intégrée et à long terme pour le futur de la destination. Il existe une déconnexion entre le tourisme et un développement territorial plus large. En conséquence, la région ne parvient pas à attirer des entreprises innovantes dans le domaine du tourisme, particulièrement en dehors de la haute saison.

SHAREMED:

ACCROÎTRE LES CAPACITÉS DE SURVEILLANCE DES RISQUES EN MER 

Les écosystèmes marins sont exposés à l'impact de multiples facteurs de stress, notamment le changement climatique, la pollution, le trafic maritime, l'exploitation des ressources vivantes et non vivantes, ou les espèces envahissantes. Les capacités de surveillance pour évaluer et prévenir de telles menaces et impacts est un besoin permanent auquel le projet stratégique SHAREMED répondra.

MED OSMOSIS:

SIMPLIFIER LES INFORMATIONS ET LES OUTILS DE SURVEILLANCE

Les autorités nationales chargées de la surveillance maritime ont besoin d'informations actualisées et précises en permanence et d'infrastructures opérationnelles efficaces. Les obligations en matière d'information spatiale marine découlant des directives, initiatives et politiques européennes sont très complexes à traiter en termes de surveillance et de sécurité maritimes.

PANORAMED: PERMETTRE UNE GOUVERNANCE PRATIQUE SUR LE TERRAIN

Ces quatre projets stratégiques sont l'application pratique dans le domaine de l'axe 4 Gouvernance du Programme Interreg MED.

Piloté par le projet PANORAMED, l'Axe Gouvernance 4 aborde la complexité de l'espace méditerranéen dans la mise en œuvre de politiques communes coordonnées entre les autorités régionales des différents pays. Cette complexité est due à la diversité des contextes géographiques, économiques et politiques entre les régions. De plus, s'accorder sur des plans communs pour l'ensemble de la zone dans des domaines tels que la sécurité maritime, les transports, l'énergie ou la pollution et la protection de l'environnement peut s'avérer difficile.

Pour cette raison, PANORAMED s'efforce d'apporter une contribution cohérente et coordonnée aux processus de gouvernance dans la région méditerranéenne, en soutenant une vision plus stratégique de l'ensemble de la zone.

Le projet PANORAMED rassemble 21 autorités ministérielles et régionales de la rive Nord de la Méditerranée.

Dirigé par le Ministère des Finances espagnol, le projet se concentre actuellement sur deux domaines clés : le tourisme côtier et maritime, d'une part, et la surveillance maritime, d'autre part. L'innovation est un troisième thème, intégré en 2019, qui fera l'objet d'un futur appel à projets stratégiques.

Le partenariat de base (ceux qui mettent en œuvre le projet) est complété par un ensemble de partenaires supplémentaires, représentant les principales organisations méditerranéennes. Ces partenaires " associés " amplifient la capacité du projet à construire des complémentarités et des synergies, renforçant ainsi son rayonnement sur le terrain.

Approuvé en juin 2017, avec un budget total de neuf millions d'euros et se déroulant jusqu'au printemps 2022, le projet PANORAMED tente d'avoir un impact sur le terrain à long terme pour donner une impulsion positive aux nouvelles stratégies de l'UE en Méditerranée, au-delà de la durée du programme Interreg MED.

Pour plus d'informations :

Site web PANORAMED