Focus Interreg MED dans l'édition du printemps de PANORAMA

Interreg pourrait-il contribuer au développement régional de l'Asie ? Oui. La Corée du Sud a rencontré Interreg MED pour connaître la coopération européenne et en tirer des lessons. Cette visite, associée à un exemple de projet de coopération méditerranéen, Maestrale, ont fait l’objet d’un article sur le programme dans la revue PANORAMA.

Vous vous demandez probablement quel est l'intérêt de la Corée du Sud pour un programme Interreg ! Pour des pays hors d'Europe, l'exemple de la politique de coopération européenne est unique et peut servir d'inspiration dans d'autres contextes mondiaux, où la coopération entre pays n'est pas un instrument de politique régionale. Le Programme Interreg MED a reçu l'année dernière la visite de l'Institut sud-coréen d'évaluation de la technologie industrielle, un institut public de recherche sur le développement, afin de découvrir l'exemple du Programme de coopération méditerranéen.

Dans son édition du printemps 2019, le magazine PANORAMA, dirigé par la Direction générale de la politique régionale et urbaine (DG Regio), a évoqué cette visite en interviewant le chef de la délégation coréenne et du Centre d'évaluation du développement de l'équilibre (BDEC), Monsieur Sung-hoon.

Le responsable sud-coréen a expliqué les motifs de la visite de sa délégation en Europe : "La BDEC s'efforce de vérifier la faisabilité de projets de développement durable et d'évaluer leurs indicateurs de succès". Il a été très impressionné par le travail accompli par les 13 pays de la rive nord de la Méditerranée. Il a trouvé très utile de connaître les indicateurs de performance et les objectifs détaillés de chaque objectif thématique du Programme 2014-2020.

Le côté pratico-pratiques d’Interreg MED est illustré par l'exemple du projet Maestrale, un projet de coopération transnationale qui vise à jeter les bases stratégiques de l'énergie maritime dans la région méditerranéenne.

Le projet a demontré que l'implication de la société civile dans un projet de coopération est bénéfique pour le développement. Dans cet example,  plusieurs lycéens de l'Ecole Technique Professionnelle Tito Sarrocchi, à Sienne, en Italie, ont participé à une expérience promue par l'Université de Sienne. Ils ont conçu, construit et assemblé le prototype d'une éolienne qu'ils ont lancée dans les eaux de la fontaine de Fonte Gaia. Cependant, ce n'était que le début d'un voyage de découvertes. Ils ont continué l'expérience à Malaga, en Espagne, pour montrer à d’autres étudiants de leur age les vertues du prototype qu'ils avaient construit.

 Lisez tout sur PANORAMA